Raison d'être et mandat

L'Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance réglemente les éducatrices et les éducateurs de la petite enfance inscrits (EPEI) de l'Ontario dans l'intérêt du public. 

L'Ordre des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance a été créé en février 2009, en vertu de la Loi de 2007 sur les éducatrices et les éducateurs de la petite enfance (Loi sur les EPE).

Avec plus de 52 000 membres en règle, l'Ordre est l'un des plus importants organismes d'autoréglementation professionnelle de l'Ontario. Il est aussi le seul organisme d'autoréglementation professionnelle du secteur de la petite enfance au Canada.

L'Ordre réglemente la profession d'éducatrice et d'éducateur de la petite enfance en établissant et en faisant respecter : 

  • les exigences d'inscription;
  • les normes déontologiques et professionnelles applicables aux EPEI;
  • les exigences en matière d'apprentissage professionnel continu;
  • un processus de plainte et de discipline en cas de faute professionnelle, d'incompétence ou d'incapacité.

 

​Vision

Un leadership en éducation de la petite enfance qui repose sur des professionnels fiables et responsables.

 

Mission 

Servir et protéger l’intérêt du public  en réglementant la profession d’éducatrice et d’éducateur de la petite enfance.​

 

Valeurs​

​​​
Transparence et responsabilité​
Des processus ouverts, et des informations 
claires et accessibles aux membres et au public.​
Caractéristique de l’autoréglementation : assumer 
la responsabilité de nos actes.

Intégrité et équité
Forte adhésion à des principes moraux 
et éthiques; prendre les bonnes décisions.​
Des processus garantissant à tous l’égalité, 
et des décisions qui répondent 
à des critères préétablis et défendables.​

Professionnalisme et leadership
Recourir à des connaissances et à 
des compétences spécialisées, et faire preuve 
de jugement, au profit 
de la communauté desservie.​
Un processus d’influence sociale, qui renforce 
et amplifie les efforts des autres en vue d'atteindre 
des objectifs communs.

Inclusion et respect
Créer un sentiment d'appartenance à un milieu, 
dans lequel la diversité et les différences sont 
accueillies et valorisées.
Reconnaître la dignité et la valeur de notre travail, 
de nos membres et du public que nous servons.

​​
​​

Priorités stratégiques de 2018 à 2021​​

​​​
​​Entrée en exercice
Efficacité des processus
Des processus d’inscription et de renouvellement d’adhésion rigoureux et efficaces.
​Capacité à entrer en exercice
Des critères d’entrée dans 
la profession qui permettent 
aux nouveaux membres d’exercer de manière compétente, sécuritaire et éthique.
Structure d’adhésion
Une structure d'adhésion à l’Ordre qui reflète les réalités de la pratique dans le secteur.

Amélioration continue des compétences
Création de ressources
Élaborer un ensemble 
de ressources 
pour aider les membres 
à comprendre 
et appliquer le Code de déontologie et normes d’exercice.
Conformité à l’APC
S’assurer de la conformité au programme 
d’APC grâce à un équilibre approprié entre 
les mesures correctives et les mesures d'application de la loi.
Leadership et professionnalisme
Contribuer au développement 
des capacités de leadership et de l'identité professionnelle.

Réglementation professionnelle
Efficacité des processus
Veiller à ce que les processus 
de l’Ordre favorisent un 
traitement rapide et efficace 
des rapports obligatoires 
de l’employeur et des plaintes.
Aptitude professionnelle
Aborder efficacement 
les questions relatives 
à l’aptitude professionnelle 
des membres.
Suivi des tendances
Déterminer les tendances pour 
favoriser une réglementation 
proactive.

 

Opérations
Infrastructure des TI
Élaborer une infrastructure des TI qui appuie 
et ​facilite de façon proactive la protection 
de l'intérêt du public.
Viabilité financière
Veiller à ce que les opérations de l’Ordre appuient 
sa viabilité à long terme.


 
Communications et relations avec les parties prenantes​
Stratégie relative aux relations avec 
le gouvernement et les parties prenantes
Élaborer et mettre en œuvre une stratégie claire afin de renforcer et faire valoir nos relations 
avec le gouvernement et les principales parties prenantes.
Participation accrue des membres
Veiller à ce que la communication avec les membres 
en vue de leur participation soit intentionnelle, efficace, et qu’elle appuie le plan stratégique de l’Ordre.


 
Gouvernance
Amélioration en matière de production 
de rapports destinés au conseil

 Faire preuve de responsabilité grâce à des rapports 
de gestion et des ordres du jour du conseil facilitent 
une surveillance efficace.
Amélioration de la compréhension des membres 
en matière de gouvernance

Améliorer la compréhension des membres concernant 
le rôle et le travail du conseil et 
son importance pour l’autoréglementation.
​​


Initiatives

  • ​Recourir à des données pour améliorer notre compréhension de la profession et éclairer notre approche en matière de réglementation
  • Étudier les interrelations entre les EPEI et le secteur​


 

​ ​